jeudi 11 juin 2015

Les services israéliens auraient piraté le réseau WiFi de plusieurs hôtels européens ...

Le ministère américain des Affaires étrangères se refuse à réagir aux informations révélées hier par le Wall Street Journal selon lesquelles Israël aurait piraté le réseau WiFi des hôtels européens ayant accueilli les négociations sur le nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances. À Washington le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jeffrey Rathke, a déclaré que les États-Unis sont au courant de cette information, mais qu'ils ne réagiront pas, et d'ajouter que d'une manière générale ils œuvraient pour garantir que lorsque des négociations secrètes se déroulent les détails des discussions demeurent derrière des portes fermées. En Israël le ministre adjoint de la Défense, Eli Ben-Dahan, a catégoriquement démenti ces informations. « La possibilité qu'Israël ait piraté des systèmes informatiques est un non sens total » a-t-il déclaré ce matin sur les ondes de Kol Israël.
(Kol Israël, le 11-06-2015)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire