vendredi 11 septembre 2015

Des rapports des services de renseignement américains altérés pour plaire à Barack Obama...

C'est une information rendue publique par le Daily Beast, mais le Pentagone enquêtait déjà sur les faits. Des spécialistes américains du renseignement se plaignent de voir régulièrement leurs rapports sur la guerre contre Daesh enjolivés. Ils accusent les officiers supérieurs de retravailler leurs conclusions avant de les présenter au président Barack Obama. Pour plaire au commandant en chef les officiers ont ils soumis des rapports exagérément optimistes sur les progrès de la coalition dans la lutte contre le groupe État islamique ? C'est en tout cas ce dont se plaignent une cinquantaine de spécialistes du renseignement qui ont vu leurs analyses de la situation sur le terrain parfois altérées et manipulées de façon à refléter les déclarations publiques de l'administration Obama. Un responsable de la Défense a reconnu sous couvert de l'anonymat qu'il y avait un cancer au cœur des hauts échelons du commandement des renseignements. Cela laisse entendre que certains officiers supérieurs soucieux pour leur avancement réécrivaient les rapports de façon à ce qu'ils donnent l'impression que les djihadistes battaient en retraite, comme l'affirme l'administration.
(Médi-1, le 11-09-2015)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire