vendredi 16 novembre 2012

Une unité nord-coréenne spécialisée dans l'écoute des téléphones portables...

Le 4e corps d’armée nord-coréen qui a bombardé l’île sud-coréenne de Yeonpyeong en 2010 disposerait d’une unité d’écoute téléphonique qui a pour cible la côte ouest sud-coréenne, à proximité de la frontière intercoréenne. Cette information a été dévoilée aujourd'hui par un responsable de l’infanterie de marine sud-coréenne. Pour être plus précis, la capacité d’écoute téléphonique au moyen des réseaux sans fil pourrait atteindre jusqu'à 140 km au sud de la ligne de démarcation. Le Nord s'adonnerait à ces actions illégales à partir de la plupart des réseaux sans fil couvrant les régions de Gimpo et de Ganghwa et les îles au nord-ouest du pays, dont Yeonpyeong. Par mesure de précaution, l’infanterie de marine sud-coréenne a ordonné aux soldats des bases militaires stationnées dans ces zones de communiquer via un système codé et non plus avec leurs téléphones portables lors de leurs opérations et leurs entraînements. Le 4e corps d’armée en question est un contingent qui a pour vocation de surveiller la région ouest du territoire dont la province de Hwanghae. L’ancien leader nord-coréen Kim Jong-il et son fils, l'actuel dirigeant Kim Jong-un, ont visité ensemble cette unité en novembre de l’année dernière.
(KBS World radio, le 16-11-2012)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire