vendredi 9 décembre 2011

Les opérations imputées au Mossad : légendes ou réalité ?


À en croire les médias internationaux, à chaque fois qu’un terroriste, espion ou spécialiste du nucléaire décède, c’est le Mossad qui en est responsable. L’aura qui entoure l’institut israélien pour les renseignements et les affaires spéciales est si grande qu’on lui prête des opérations aux quatre coins du monde. Les dernières en date ont eu lieu ces dernières semaines en Iran et au Liban, où des explosions mystérieuses ont touché des sites stratégiques. Hamodia recense quelques-unes des opérations imputées au Mossad depuis sa création en 1951.

« Faute de ruses, un peuple tombe » : la devise du Mossad tirée des Proverbes du roi Salomon correspond parfaitement à l’image que le monde se fait de l’agence d’espionnage israélienne. « Rusée » est effectivement l’un des adjectifs qui lui convient le mieux. À tel point qu’à chaque fois qu’on entend parler d’une explosion mystérieuse ou d’un scientifique éliminé dans son sommeil, les médias internationaux se pressent de chercher l’empreinte du Mossad et, en général, de la trouver.

« Selon des informations provenant de l’étranger » : ces quelques mots accompagnent régulièrement les articles publiés par la presse israélienne lorsqu’elle fait état d’opérations menées à l’extérieur des frontières israéliennes que le Mossad ne revendique pas ou refuse de revendiquer ou encore n’a pas besoin de revendiquer, n’étant aucunement impliqué… Car si le Mossad ne dément ni ne confirme jamais son implication, il est prêt, lorsque c’est dans l’intérêt de l’État, à endosser la responsabilité de certaines opérations comme l’alya des Juifs du Maroc dans les années 1956-1964, l’infiltration d’espions du Mossad au Soudan et en Éthiopie pour faciliter l’alya des Juifs d’Éthiopie, la capture du criminel nazi Adolf Eichmann en Argentine, l’élimination des terroristes de Septembre noir, responsables de la mort des onze sportifs israéliens aux Jeux olympiques de Munich, l’affaire des vedettes de Cherbourg…
Mais le plus souvent, seuls les médias étrangers affirment clairement que le Mossad est derrière telle ou telle opération.

... LIRE LA SUITE ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire