lundi 18 avril 2011

Le hacking téléphonique de la rébellion libyenne


Un article accrocheur du Wall Street Journal relate comment quelques experts en télécommunications piratèrent l’opérateur national Libyana afin de créer Free Libyana, le réseau de téléphonie mobile de la rébellion libyenne.
Le hub infrastructurel central de Libyana (firme publique dirigée par la famille Kadhafi) étant situé à Tripoli, le Colonel Kadhafi se fit un plaisir de priver l’insoumise région orientale de services télécoms et internet. Les insurgés libyens furent donc condamnés à utiliser des drapeaux pour communiquer ou pour signaler les mouvements de troupes adverses...


...lire la suite...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire