vendredi 16 mai 2014

Moscou menace de suspendre les activités des 11 stations de surveillance du réseau GPS présentes en Russie...

La Russie menace de fermer les stations de surveillance de la navigation par satellite des États-Unis en Russie. La menace de fermer les stations qui surveillent les signaux du système de géolocalisation mondial américain GPS fait suite à d'autres avertissements concernant la rupture éventuelle de la coopération scientifique entre les deux pays. Le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine a également annoncé que Moscou va interdire l'utilisation par les États-Unis des moteurs de fusées russes pour lancer des satellites militaires. La Russie dit-il, va réduire de quatre ans sa participation à la station spatiale internationale. Il y a onze stations GPS en Russie qui pourraient être forcées de suspendre leurs activités le 1er juin. Selon le professeur Richard Langley de l'université du Nouveau Brunswick, ces stations sont utilisées pour extraire des données scientifiques à partir des signaux satellites. Leur fermeture n'affectera pas les opérations quotidiennes du système mondial GPS, par exemple le type de positionnement et de navigation que nous faisons avec nos unités de navigation automobiles, mais cela aura un impact négatif sur les études scientifiques qui sont faites en utilisant les signaux GPS, dit le professeur Langley.
(La voix de l'Amérique, le 16-05-2014)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire